Heures d'ouverture
lundi de 12h00 à 17h
mardi de 8h30 à 17h
mercredi de 8h30 à 17h
jeudi de 8h30 à 12h30
vendredi de 8h30 à 16h
samedi de 10h00 à 13h30
Fermé le samedi durant
les congés scolaires

Localisation
Campus Provincial
Rue Henri Blès, 188-190
5000 Namur

F Nous contacter
J Contact par téléphone
Outilthèque : 081/77.67.99
Centre doc : 081/77.67.29
HEPN : 081/77.59.86
ALC : 081/77.67.36
CAI : 081/71.35.13
RWLP : 081/31.21.17


Avec le soutien de


www.province.namur.be
0

_Périodiques nouveautés  | enregistrements trouvés : 20

O

-A +A

P Q

Axelle BOULVIN Anne | VIE FÉMININE 11/2018 H Nouveau

périodique - Cote : R - Doc n°140385

y

- n° 213 - 47 p.
Thème : FEMME

... Lire [+]

y

- n° 7 - 66 p.
Thème : ENFANCE MALTRAITEE

... Lire [+]

Courrier international AUBRON Arnaud | COURRIER INTERNATIONAL S.A. 8 novembre 2018 H Nouveau

* Périodique - Cote : COIN 18 1462 - Doc n°140406

y

- n° 1462 - 54 p.
ISBN 1154-516X
Thème : INTERNATIONAL

Les nouvelles alliances

... Lire [+]

Démocratie GEORIS Pierre | CIEP 11/2018 H Nouveau

périodique - Cote : R - Doc n°140383

y

- n° 11 - 15 p.
Thème : ACTUALITE SOCIALE

... Lire [+]

Éduquer PERCEVAL Roland | LIGUE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE L'EDUCATION PERMANENTE 11/2018 H

périodique - Cote : R - Doc n°140320

y

- n° 141 - 34 p.
Thème : ENSEIGNEMENT

... Lire [+]

Espace de Libertés DE BRUEKER Jean | CENTRE D'ACTION LAÏQUE ASBL 11/2018 H Nouveau

périodique - Cote : R - Doc n°140382

y

- n° 473 - 82 p.
ISBN 0775-2768
Thème : SOCIETE

... Lire [+]

ETHICA CLINICA LONGNEAUX Jean-Michel | F.I.H. ASBL 2018 Nouveau

* Périodique - Cote : ETCL 18 91 - Doc n°140266

y

- n° 91 - 110 p.
ISBN 1372-7974
Thème : ETHIQUE

Le sens au coeur du travail : les acteurs de la santé
souffrent. Burn out, épuisement, violence, démissions, suicides... Les contraintes organisationnelles qui dépersonnalisent le travail, les exigences de rentabilité ou de productivité qui parasitent la relation de soin, la confrontation à la mort et à la souffrance des patients ne laissent personne indemne et rien ne semble vraiment s'améliorer. On sait aujourd'hui qu'on ne peut se contenter de développer des stratégies qui, pour la plupart d'entre elles, visent à se protéger des risques psychosociaux du monde de la santé. Là où l'on voit des améliorations durables, c'est dans les institutions qui ont eu l'audace d'interroger la question du sens du travail quotidien et qui ont mis en place des initiatives qui favorisent un rapport positif au travail, à la coopération et à la collectivité. Les cadres sont ici en première ligne pour porter un tel changement, dans l'intérêt de tous.
Le sens au coeur du travail : les acteurs de la santé
souffrent. Burn out, épuisement, violence, démissions, suicides... Les contraintes organisationnelles qui dépersonnalisent le travail, les exigences de rentabilité ou de productivité qui parasitent la relation de soin, la confrontation à la mort et à la souffrance des patients ne laissent personne indemne et rien ne semble vraiment s'améliorer. On sait aujourd'hui qu'on ne peut se contenter ...

ETHIQUE ; CONDITIONS DE TRAVAIL ; BURN-OUT ; VIOLENCE ; SOINS INFIRMIERS ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; SENS ; TRAVAIL ; MANAGEMENT ; DEMARCHE QUALITE ; PRATIQUE PROFESSIONNELLE ; HUMANISME

... Lire [+]

ETHICA CLINICA LONGNEAUX Jean-Michel | F.I.H. ASBL 2018 Nouveau

* Périodique - Cote : ETCL 18 89 - Doc n°140339

y

- n° 89 - 54 p.
ISBN 1372-7974
Thème : ETHIQUE

Le patient partenaire : 1e partie
De quoi le « patient partenaire » est-il le nom ? Cette expression semble évocatrice et inspirante. Elle est de plus en plus utilisée dans le monde des soins, mais chacun semble lui prêter des significations à ce point différentes qu'on ne sait plus vraiment ce qu'elle recouvre. Au départ, ce concept, d'origine canadienne, vise les patients chroniques qui, de par leur situation, sont amenés à vivre sur le long cours leur pathologie. Il convient dès lors de les aider à prendre en charge leurs soins quotidiens, autant que faire se peut. De ce point de vue, ils deviennent des partenaires des soignants. A moins que ce soit l'inverse ? Ne seraient-ce pas les soignants qui deviennent leurs partenaires ? C'est précisément là, sur cette ambiguïté, que règne la confusion.
Le patient partenaire : 1e partie
De quoi le « patient partenaire » est-il le nom ? Cette expression semble évocatrice et inspirante. Elle est de plus en plus utilisée dans le monde des soins, mais chacun semble lui prêter des significations à ce point différentes qu'on ne sait plus vraiment ce qu'elle recouvre. Au départ, ce concept, d'origine canadienne, vise les patients chroniques qui, de par leur situation, sont amenés à vivre sur le long ...

ETHIQUE ; PATIENT ; EDUCATION DU PATIENT ; EDUCATION THERAPEUTIQUE ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; PARTENARIAT ; ACTE DE SOINS ; PRISE EN CHARGE ; RESPONSABILITE ; CONSENTEMENT

... Lire [+]

ETHICA CLINICA LONGNEAUX Jean-Michel | F.I.H. ASBL 2018 Nouveau

* Périodique - Cote : ETCL 18 90 - Doc n°140340

y

- n° 90 - 52 p.
ISBN 1372-7974
Thème : ETHIQUE

Le patient partenaire : 2e partie
Il devient compréhensible qu'on rangera aussi sous le
concept de patient partenaire le cas extrême du malade qui ne souhaite pas se prendre en charge, qui ne souhaite pas, en d'autres mots, être un partenaire et qui s'en remet donc entièrement aux décisions des professionnels. Car c'est là encore une façon de se prendre en charge. Le « patient partenaire » est bien un concept fourre8tout devenu manifestement incontournable. Ceux qui étudient ces
questions proposent tous une interprétation rigoureuse et cohérente, mais lorsque l'on croise leurs points de vue, on constate qu'ils parlent de réalités parfois bien différentes. On appréciera de deux manières ces divergences : soit comme la confirmation d'un manque de consensus sur le sens à donner
à cette expression 5 preuve de son caractère infondé 8, soit comme l'expression de sa richesse sémantique 5 ce qui en fait un concept fondateur.
Le patient partenaire : 2e partie
Il devient compréhensible qu'on rangera aussi sous le
concept de patient partenaire le cas extrême du malade qui ne souhaite pas se prendre en charge, qui ne souhaite pas, en d'autres mots, être un partenaire et qui s'en remet donc entièrement aux décisions des professionnels. Car c'est là encore une façon de se prendre en charge. Le « patient partenaire » est bien un concept fourre8tout devenu ma...

ETHIQUE ; PATIENT ; EDUCATION DU PATIENT ; EDUCATION THERAPEUTIQUE ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; PARTENARIAT ; ACTE DE SOINS ; PRISE EN CHARGE ; FAMILLE ; ENFANT

... Lire [+]

FNRS News CORHAY Albert | octobre 2018 Nouveau

* Périodique - Cote : FNNE 18 114 - Doc n°140343

y

- n° 114 - 41 p.
Thème : SCIENCE

12 nouveaux chercheurs qualifiés

RECHERCHE ; FINANCEMENT ; COLLABORATION ; CANCER ; ONCOLOGIE ; BELGIQUE

... Lire [+]

Type
Date de parution
Date d'indexation

Nuage de mots clefs ici

0
Z