m

Documents : * Article  | enregistrements trouvés : 200

O

-A +A

P Q

U V

- n° 22 - p. 56-71
Thème : SANTE MENTALE

Les petits mensonges verbalisés par un enfant ou un adolescent témoignent parfois d’une détresse qui s’ignore. Dans cet article, des situations banales de mensonge au sein de la famille sont utilisées pour éclairer celles, plus graves, qui peuvent se produire en contexte d’accompagnement institutionnel. Des situations cliniques mettent en lumière la manière avec laquelle un sujet pris en charge peut amplifier des tensions entre professionnels. Souvent il ne fait qu’attiser des incompréhensions non élaborées par l’équipe. Les petits mensonges verbalisés par un enfant ou un adolescent témoignent parfois d’une détresse qui s’ignore. Dans cet article, des situations banales de mensonge au sein de la famille sont utilisées pour éclairer celles, plus graves, qui peuvent se produire en contexte d’accompagnement institutionnel. Des situations cliniques mettent en lumière la manière avec laquelle un sujet pris en charge peut amplifier des tensions entre professionnels. ...

SANTE MENTALE ; MENSONGE ; ENFANCE ; MAL-ETRE ; FAMILLE ; ACCOMPAGNEMENT ; INSTITUTION

... Lire [+]

U V

- n° 22 - p. 96-112
Thème : SANTE MENTALE

Par quels processus le psychodrame psychanalytique individuel concourt-il à l’évolution symptomatique des patients ? Quelles places et fonctions occupe le contre-transfert individuel et groupal des cothérapeutes dans ce processus psychothérapeutique ? Les auteurs de cet article abordent l’articulation de ces deux problématiques à travers le cas d’un jeune patient suivi en cmp pendant plusieurs années. Ce récit clinique témoigne de la manière dont l’exploration et l’élaboration de la pluralité des contre-transferts que le dispositif du psychodrame convoque spécifiquement, adossées à la remise en « jeu » d’un espace intermédiaire par le travail intersubjectif avec le groupe, s’offrent comme un guide favorisant le processus psychanalytique et comme indicateur des évolutions du patient, autant en termes de symptômes que de changements intrapsychiques et relationnels. Par quels processus le psychodrame psychanalytique individuel concourt-il à l’évolution symptomatique des patients ? Quelles places et fonctions occupe le contre-transfert individuel et groupal des cothérapeutes dans ce processus psychothérapeutique ? Les auteurs de cet article abordent l’articulation de ces deux problématiques à travers le cas d’un jeune patient suivi en cmp pendant plusieurs années. Ce récit clinique témoigne de la manière ...

SANTE MENTALE ; SYMPTOME ; PSYCHANALYSE ; TRANSFERT ; PSYCHOTHERAPIE

... Lire [+]

U V

- n° 22 - p. 146-160
Thème : SANTE MENTALE

Pour le psychanalyste avec l’enfant, le symptôme de ce dernier est l’expression de toute une organisation inconsciente et ne relève en rien d’une rééducation ; il fait partie d’un ensemble, il représente une tentative de satisfaction d’un désir interdit, et c’est donc toute sa signification conflictuelle inconsciente qui est l’objet du travail psychanalytique. Par ailleurs, l’auteur examine certaines des difficultés engagées par le symptôme de l’enfant dans les relations avec ses parents, ainsi que celles vécues par les équipes de soin en institution d’enfants. Pour le psychanalyste avec l’enfant, le symptôme de ce dernier est l’expression de toute une organisation inconsciente et ne relève en rien d’une rééducation ; il fait partie d’un ensemble, il représente une tentative de satisfaction d’un désir interdit, et c’est donc toute sa signification conflictuelle inconsciente qui est l’objet du travail psychanalytique. Par ailleurs, l’auteur examine certaines des difficultés engagées par le symptôme de ...

SANTE MENTALE ; PSYCHANALYSE ; SYMPTOME ; ENFANCE ; SENS ; RELATIONS PARENT-ENFANT

... Lire [+]

U V

- n° 22 - p. 162-179
Thème : SANTE MENTALE

La clinique psychiatrique contemporaine a tendance à traiter les troubles de la personnalité comme des entités cliniques à part entière, leur reconnaissant des critères symptomatiques dans lesquels le trait de personnalité tient lieu de symptôme. Cette démarche méconnaît la différence de nature entre trait de caractère et symptôme, chacun renvoyant à des mécanismes psychiques différents : formation réactionnelle et formation de compromis. L’étude de la formation réactionnelle montre qu’elle a la particularité de se retrouver aussi bien dans des aménagements défensifs proches de la sublimation que dans des évolutions où le trait de caractère apparaît comme gravement invalidant pour le fonctionnement du moi. Cette variabilité est à comprendre comme la conséquence du fait que le trait de caractère, contrairement au symptôme, implique fortement l’économie narcissique du sujet. La clinique psychiatrique contemporaine a tendance à traiter les troubles de la personnalité comme des entités cliniques à part entière, leur reconnaissant des critères symptomatiques dans lesquels le trait de personnalité tient lieu de symptôme. Cette démarche méconnaît la différence de nature entre trait de caractère et symptôme, chacun renvoyant à des mécanismes psychiques différents : formation réactionnelle et formation de compromis. ...

SANTE MENTALE ; PSYCHANALYSE ; SYMPTOME ; PSYCHIATRIE ; TROUBLE ; PERSONNALITE

... Lire [+]

U V

- n° 22 - p. 180-195
Thème : SANTE MENTALE

Rebaptisée dépression au début du XXe siècle et réduite à un modèle biomédical à la suite de la découverte des neurotransmetteurs, la mélancolie renvoie à une pluralité de lectures, mais aussi à une grande unité tout au long de son histoire. Elle est tout à la fois maladie, modèle étiologique (la théorie des humeurs), théorie de la personnalité (les tempéraments), réflexion sur la créativité et le génie (le Problème XXX d’Aristote), voire incarnation visible du péché lorsqu’elle a coïncidé avec l’acédie à la fin du Moyen Âge. Les recherches récentes soulignent cette complexité. La dépression est marquée tout autant par une vulnérabilité constitutionnelle, des traumatismes infantiles, que par la démonstration de l’activité complémentaire des psychothérapies et des antidépresseurs pour les patients les plus atteints. Les enjeux de l’étude lausannoise sur l’efficacité d’une psychothérapie psychanalytique en douze séances pour les patients dépressifs hospitalisés et du projet en cours portant sur les patients dépressifs chroniques seront présentés dans cette perspective. Rebaptisée dépression au début du XXe siècle et réduite à un modèle biomédical à la suite de la découverte des neurotransmetteurs, la mélancolie renvoie à une pluralité de lectures, mais aussi à une grande unité tout au long de son histoire. Elle est tout à la fois maladie, modèle étiologique (la théorie des humeurs), théorie de la personnalité (les tempéraments), réflexion sur la créativité et le génie (le Problème XXX d’Aristote), voire ...

DEPRESSION ; PSYCHOTHERAPIE ; PSYCHANALYSE ; MALADIE CHRONIQUE

... Lire [+]

On engage ! Le Vif / L'Express | DENOEL Thierry | LE VIF/L'EXPRESS 26 mai 2022

* Article - - Doc n°160193

U V

- n° 21 - p. 6-14
Thème : TRAVAIL

Les postes vacants ne manquent pas en Belgique, a fortiori à Bruxelles et en Wallonie. Ce n'est pas nouveau. Mais la pénurie d'emplois, qu'on déplore depuis au moins deux décennies, n'a jamais été aussi critique. Certains secteurs sont particulièrement touchés. La preuve en chiffres.

EMPLOI ; BELGIQUE ; PENURIE ; MARCHE DE L'EMPLOI

... Lire [+]

"C'est ma dernière liberté" Le Vif / L'Express | GHALI Soraya | LE VIF/L'EXPRESS 26 mai 2022

* Article - - Doc n°160196

U V

- n° 21 - p. 38-42
Thème : SOCIETE

Atteint d'une sclérose en plaques, Laurent a choisi quand sa vie devait s'arrêter. Se confier au Vir est sa façon de dire que la loi dépénalisant l'euthanasie représente un "cadeau aux malades". Récit d'un choix au moment où la loi a 20 ans et bute sur quelques impasses que des experts demandent de corriger.

EUTHANASIE ; FIN DE VIE ; LIBRE CHOIX ; BELGIQUE ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

U V

- n° 21 - p. 58-60
Thème : SOCIETE

Le processus de légalisation de cet usage du cannabis, prévu par la coalition allemande, devrait être lancée d'ici la fin 2022. Les investisseurs sont dans les starting-blocks. Et la seule start-up allemande active sur le marché du cannabis thérapeutique se prépare.

CANNABIS ; ALLEMAGNE ; CONSOMMATION ; LEGISLATION

... Lire [+]

U V

- n° 23 - p. 14-20
Thème : SANTE MENTALE

L'autorité, ou plutôt la crise de l’autorité, est dans l’air du temps, même si cette crise, d’une certaine manière, a toujours existé, bien avant Mai 68, bien avant l’analyse d’Hannah Arendt (1954). Platon, dans La République, prête ainsi à Socrate le constat que le désir de liberté chez l’être humain s’oppose en tout lieu et en tout temps au respect de l’autorité et des règles. Dans notre monde contemporain, l’accélération, la primauté de l’individu et la perte de croyance en l’avenir entraînent une rupture inédite avec l’autorité traditionnelle. Christophe Ferveur analyse ce phénomène dans ce numéro 23 de la revue Cliniques et interroge en particulier le qualificatif de « snowflake generation » : les bouleversements psychosociologiques contemporains entraînent-ils nécessairement une fragilisation de la jeunesse ?

2Aujourd’hui, les parents sont en difficulté pour imposer une autorité à leurs enfants, souvent perçue comme une forme de maltraitance. Pourtant l’autorité est un paramètre essentiel de la structuration psychique, elle instaure le surmoi et l’idéal du moi et permet le jeu entre les instances composant la psyché. Si l’autorité parentale n’est pas trop dysfonctionnelle, si la conflictualité entre interdiction et autorisation peut se jouer, André Carel nous montre que l’autorité est un véritable processus de transmission et d’identification.
L'autorité, ou plutôt la crise de l’autorité, est dans l’air du temps, même si cette crise, d’une certaine manière, a toujours existé, bien avant Mai 68, bien avant l’analyse d’Hannah Arendt (1954). Platon, dans La République, prête ainsi à Socrate le constat que le désir de liberté chez l’être humain s’oppose en tout lieu et en tout temps au respect de l’autorité et des règles. Dans notre monde contemporain, l’accélération, la primauté de ...

SANTE MENTALE ; AUTORITE ; AUTORITÉ PARENTALE ; PARENT ; RESPECT ; ENFANCE

... Lire [+]

U V

- n° 23 - p. 22-32
Thème : SANTE MENTALE

L’auteur définit le concept de « processus d’autorité » comme mode de fonctionnement mental centré sur la transmission-transformation du surmoi-idéal. Ce mode articule la proscription (dire non), la prescription de valeurs et l’autorisation (dire oui). Ce processus peut être dysfonctionnel : abusif, insuffisant ou incohérent. Sa forme de bon aloi suppose l’expérience, dans la vie de famille, de ce qui est désigné ici comme « épreuve du non surmontée ensemble ». Le processus d’autorité, requis pour traiter la conflictualité inhérente à la vie psychique et au vivre ensemble, ne manque pas de produire à son tour de la conflictualité. Comment ouvrir cette paradoxalité structurelle ? Cette question est très présente en situation clinique de catastrophe. Le processus d’autorité constitue un des modes de traitement psychique psychanalytique et pas seulement une action dans le registre éducatif. L’auteur définit le concept de « processus d’autorité » comme mode de fonctionnement mental centré sur la transmission-transformation du surmoi-idéal. Ce mode articule la proscription (dire non), la prescription de valeurs et l’autorisation (dire oui). Ce processus peut être dysfonctionnel : abusif, insuffisant ou incohérent. Sa forme de bon aloi suppose l’expérience, dans la vie de famille, de ce qui est désigné ici comme « épreuve du non ...

SANTE MENTALE ; AUTORITE ; AUTORITÉ PARENTALE ; PARENT ; RESPECT ; ENFANCE ; GESTION DES CONFLITS

... Lire [+]

Z