m

Documents : Travail Fin Etude  | enregistrements trouvés : 165

O

-A +A

P Q

U V

- 110 p.
Thème : PERSONNE AGEE

Trois résidentes de la maison de repos et de soins où l'auteure est en stage, ayant chacune perdu un être cher, se sont confiées à elle sur leurs ressentis et perceptions "hors du commun". Elles disent ressentir des présences, entendre des voix, sentir le parfum de leur défunt. De par son vécu, l'auteure est sensible sur ce sujet de présences. Doit-elle considérer sa vérité comme la leur ou identifier cela comme étant des hallucinations ? Tout au long de ce travail, elle tente de comprendre d'où viennent ces "hallucinations", ce qui amène ces résidentes dans la relation et dans le lien d'accompagnement à se confier sur ces sujets si sensibles et comment les accompagner. Elle émet quatre hypothèses et développe son analyse sur base de quatre thématiques en lien avec ses hypothèses : le deuil, la dépression, le lien d'accompagnement et l'acceptation de la réalité. Elle aborde la problématique principalement sous des aspects psychologique, psychanalytique, philosophique et psychopathologique. Elle parle d'hallucinations, de vécus subjectifs de communication avec les défunts, d'illusion de présence, etc. Elle aborde le travail et le processus de deuil, les symptômes et les causes de la dépression, les éléments intrapersonnels intervenant dans la relation, le transfert et le contre-transfert et enfin la conscience : en fin de vie et d'un point de vue cérébral, ainsi que d'un point de vue philosophique sur la conscience et la réalité. Enfin, elle propose des pistes d'accompagnement générales et spécifiques au deuil et à la dépression. Trois résidentes de la maison de repos et de soins où l'auteure est en stage, ayant chacune perdu un être cher, se sont confiées à elle sur leurs ressentis et perceptions "hors du commun". Elles disent ressentir des présences, entendre des voix, sentir le parfum de leur défunt. De par son vécu, l'auteure est sensible sur ce sujet de présences. Doit-elle considérer sa vérité comme la leur ou identifier cela comme étant des hallucinations ? Tout ...

PERSONNE AGEE - PSYCHOLOGIE ; DEUIL ; DEPRESSION ; HALLUCINATION ; ACCOMPAGNEMENT ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER

... Lire [+]

U V

- 60 p.
Thème : MIGRATION

Ce travail s'intéresse à l'accompagnement que peut faire l'éducateur spécialisé au sein d'une école de devoirs avec de jeunes primo-arrivants, dans le cadre de l'activité d'apprentissage de la langue française. Il a pour but d'aboutir à quelques pistes d'actions et de réflexions pouvant inspirer le travail d'éducateur dans ce domaine. Pour arriver à ce résultat, l'auteure explique des notions qui lui semblent importantes pour une meilleure compréhension du public en question, c'est-à-dire des informations sur l'arrivée du primo-arrivant, sur les difficultés rencontrées face aux obligations auxquelles il doit se soumettre pour pouvoir envisager une intégration dans le pays d'accueil. Ensuite, à l'aide d'appuis théoriques, elle essaie de sensibiliser le professionnel éducateur sur ce à quoi il devrait être vigilant lors d'un accompagnement de jeunes primo-arrivants. Enfin, elle propose une piste d'action. Ce travail s'intéresse à l'accompagnement que peut faire l'éducateur spécialisé au sein d'une école de devoirs avec de jeunes primo-arrivants, dans le cadre de l'activité d'apprentissage de la langue française. Il a pour but d'aboutir à quelques pistes d'actions et de réflexions pouvant inspirer le travail d'éducateur dans ce domaine. Pour arriver à ce résultat, l'auteure explique des notions qui lui semblent importantes pour une meilleure ...

IMMIGRATION ; MIGRANT ; ADOLESCENCE ; PRIMO-ARRIVANT ; INSERTION SOCIALE ; ACCOMPAGNEMENT ; TRAVAIL SOCIAL ; EDUCATEUR SPECIALISE ; CULTURE ; REPRESENTATION ; REPRESENTATIONS SOCIALES

... Lire [+]

Alcoolisme et sevrage : Le bas-seuil à la croisée de mondes HENNEBELLE Thomas ; GUISSARD Michel | 2020

Travail Fin Etude - Cote : EDUC/2020/2 - Doc n°147291

U V

- 45 p.
Thème : ASSUETUDE

Ce qui préoccupe principalement l'auteur dans sa pratique professionnelle est la prise en charge de l'alcoolisme au sein de la structure dans laquelle il travaille. En effet, les personnes accompagnées, après une longue errance en rue, souffrent toutes de cette forme d'assuétude. Nombreuses sont celles qui émettent le souhait d'arrêter de consommer. Le questionnement de l'auteur l'amène à un besoin : mieux comprendre les personnes alcooliques ayant une longue carrière de rue confrontées au sevrage dans une structure bas-seuil tolérant la consommation d'alcool. Son analyse tourne autour de trois axes principaux :
- le bas-seuil, sa philosophie, sa raison d'être, sa spécificité ;
- l'alcoolisme, le sevrage, la personne souffrant d'alcoolisme ;
- la confrontation dynamique de ces deux mondes pour la personne accompagnée et pour l'équipe accompagnante.
Ce qui préoccupe principalement l'auteur dans sa pratique professionnelle est la prise en charge de l'alcoolisme au sein de la structure dans laquelle il travaille. En effet, les personnes accompagnées, après une longue errance en rue, souffrent toutes de cette forme d'assuétude. Nombreuses sont celles qui émettent le souhait d'arrêter de consommer. Le questionnement de l'auteur l'amène à un besoin : mieux comprendre les personnes alcooliques ...

PAUVRETE ; SANS-ABRI ; ACCUEIL ; ACCOMPAGNEMENT ; INSTITUTION ; HEBERGEMENT ; ALCOOLISME ; CONSOMMATION D'ALCOOL ; SEVRAGE

... Lire [+]

Temps de jachère ou terre des possibles FOURDIN Nancy ; CLAESSENS Anne | 2019

Travail Fin Etude - Cote : EDUC/2019/30 - Doc n°147305

U V

- 75 p.
Thème : HANDICAP

La structure où l'auteure travaille accueille des personnes dites à double diagnostic. Dans ce travail, elle a voulu leur donner la parole. Parce que faire entendre sa voix au milieu des autres est parfois un combat. L'objet de sa recherche est : en quoi les "temps de jachère" peuvent ouvrir à une perspective nouvelle d'un accompagnement psycho-éducatif ? Elle construit ensuite sa réflexion sur ces temps de jachère en trois étapes :
- réflexion sur le faire et le droit à la non-activité ;
- en quoi les temps de jachère peuvent favoriser les relations entre les personnes ;
- quelques pistes d'actions développées au quotidien.
La structure où l'auteure travaille accueille des personnes dites à double diagnostic. Dans ce travail, elle a voulu leur donner la parole. Parce que faire entendre sa voix au milieu des autres est parfois un combat. L'objet de sa recherche est : en quoi les "temps de jachère" peuvent ouvrir à une perspective nouvelle d'un accompagnement psycho-éducatif ? Elle construit ensuite sa réflexion sur ces temps de jachère en trois étapes :
- réflexion ...

HANDICAPE MENTAL ; INSTITUTION ; HEBERGEMENT

... Lire [+]

Accompagne-moi vers l'autonomie et garde ton paternalisme !!! RAMDAM Issam ; ISTACE Luc | 2019

Travail Fin Etude - Cote : EDUC/2019/29 - Doc n°147303

U V

- 93 p.
Thème : ADOLESCENCE

À travers ses trois stages, l'auteur a mis le doigt sur un comportement récurrent qui lui paraît le moins adapté dans une perspective d'accompagnement éducatif :
son exercice de l'autorité. Il a donc décidé de se pencher sur son questionnement et propose ici une réflexion conceptuelle sur cette question.

MAISON DE JEUNES ; ADOLESCENCE ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER ; ACCOMPAGNEMENT ; EDUCATION ; AUTORITE

... Lire [+]

U V

- 78 p.
Thème : AIDE A LA JEUNESSE

"C'est une prison ici, c'est pas juste, on est pas des gamins...". Vivre le "dé-placement" n'est pas chose aisée. Les adolescents qui sont confrontés à une mesure de placement se retrouvent souvent, contre leur volonté, dans un contexte particulier, face à une équipe éducative, face à un fonctionnement qui peut ne pas toujours trouver sens à leurs yeux. Dans le cadre de sa pratique, l'auteure a été interpellée par des confrontations au quotidien où les jeunes semblaient éprouver des difficultés à accrocher à cette mise en lien, à cette relation qui ne va pas de soi. Comment en tant qu'éducateurs spécialisés peut-on favoriser l'intérêt des adolescents dans ces circonstances ? Ce travail a pour ambition de rapprocher l'auteure des jeunes qu'elle accompagne en tentant de rendre à ces adolescents placés en service d'hébergement une certaine liberté. Une plus grande liberté d'être ce qu'ils sont au coeur de leur déplacement et des missions des éducateurs. "C'est une prison ici, c'est pas juste, on est pas des gamins...". Vivre le "dé-placement" n'est pas chose aisée. Les adolescents qui sont confrontés à une mesure de placement se retrouvent souvent, contre leur volonté, dans un contexte particulier, face à une équipe éducative, face à un fonctionnement qui peut ne pas toujours trouver sens à leurs yeux. Dans le cadre de sa pratique, l'auteure a été interpellée par des confrontations au quotidien ...

ADOLESCENCE ; PLACEMENT ENFANT ; PLACEMENT EN INSTITUTION ; SERVICE D'AIDE A LA JEUNESSE ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER ; RELATIONS SOCIALES ; LIBERTE

... Lire [+]

U V

- 67 p.
Thème : AIDE A LA JEUNESSE

De nombreux chercheurs se sont employés à étudier les facteurs de protection internes et externes susceptibles de favoriser la résilience chez les individus. La résilience pourrait être définie ainsi : c'est la capacité d'affronter les défis que la vie apporte et de trouver des moyens d'en sortir grandi et plus fort. Nous travaillons à développer la résilience tout au long de notre vie. L'étude du mécanisme de la résilience a amené l'auteure à poser un autre regard sur la réalité en vue d'un meilleur usage des stratégies d'interventions, notamment créative (fil rouge, travail sur les émotions, estime de soi...). Ce regard cherche, au-delà des symptômes et des comportements, à détecter et à mobiliser les ressources des personnes, de leur entourage. Ce changement dans la façon de voir les autres implique, pour les professionnels comme pour l'entourage, une remise en question de bien des "évidences" et de certaines attitudes professionnelles, culturelles, institutionnelles. De nombreux chercheurs se sont employés à étudier les facteurs de protection internes et externes susceptibles de favoriser la résilience chez les individus. La résilience pourrait être définie ainsi : c'est la capacité d'affronter les défis que la vie apporte et de trouver des moyens d'en sortir grandi et plus fort. Nous travaillons à développer la résilience tout au long de notre vie. L'étude du mécanisme de la résilience a amené l'auteure à ...

SERVICE D'AIDE A LA JEUNESSE ; PLACEMENT EN INSTITUTION ; PLACEMENT ENFANT ; PETITE ENFANCE - PSYCHOLOGIE ; ENFANCE - PSYCHOLOGIE ; COMPORTEMENT ; RESILIENCE ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER

... Lire [+]

U V

- 94 p.
Thème : TRAVAIL SOCIAL

Accompagner des adolescents placés en Service Résidentiel Général a fait naître chez l'auteure son questionnement sur la légitimité de la distance éducative dans les relations qu'elle entretient avec eux et plus précisément lorsqu'il est question de partager des informations de sa vie privée. A-t-elle besoin de cette distance ? Et les jeunes, de quoi ont-ils besoin ?

EDUCATEUR SPECIALISE ; EDUCATION SPECIALISEE ; TRAVAIL SOCIAL ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER ; VIE PRIVEE ; AIDE A LA JEUNESSE ; SERVICE D'AIDE A LA JEUNESSE ; ADOLESCENCE

... Lire [+]

U V

- 62 p.
Thème : HANDICAP

Sur son lieu de stage, l'auteur est touché par une situation que l'équipe considère comme un cas de harcèlement. Après analyse personnelle, l'auteur suggère alors que, plutôt qu'un cas de harcèlement, ne serait-on pas face à un scénario dramatique qui alourdirait le problème ? Donc, comment gérer les difficultés sans rentrer dans la dramatisation institutionnelle ? S'ensuit une autre question : que mettre en place pour désamorcer une dramatisation ? Il a alors approfondi les concepts de communication, d'écoute active, d'empathie et s'est beaucoup inspiré de l'approche non directive de Rogers. Enfin, il a mis en place deux outils qui lui ont paru coller aux personnes concernées. Il a ainsi le sentiment d'avoir voulu déjouer la lourdeur et la somnolence d'un système qui veut bien faire mais qui peut-être victime de lui-même. Sur son lieu de stage, l'auteur est touché par une situation que l'équipe considère comme un cas de harcèlement. Après analyse personnelle, l'auteur suggère alors que, plutôt qu'un cas de harcèlement, ne serait-on pas face à un scénario dramatique qui alourdirait le problème ? Donc, comment gérer les difficultés sans rentrer dans la dramatisation institutionnelle ? S'ensuit une autre question : que mettre en place pour désamorcer une dr...

HANDICAPE MENTAL ; PLACEMENT EN INSTITUTION ; RELATION D'AIDE ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER ; HARCELEMENT ; RELATIONS AVEC LES PAIRS

... Lire [+]

U V

- 53 p.
Thème : ADOLESCENCE

Pour l'élaboration de son travail, l'auteur a d'abord exprimé ses motivations qui l'amènent à parler de la problématique de la violence chez les jeunes vivant dans des logements sociaux. Il introduit ensuite deux situations qui permettent de voir comment cette violence s'inscrit chez ces jeunes. Arrive la problématique dans laquelle il se pose la question suivante : en tant qu'éducateur, comment comprendre, aborder et traiter cette violence qui est présente chez les jeunes ? Pour répondre à sa question, il évoque trois hypothèses qui sont développées avec des apports théoriques :
1. se conformer pour appartenir à un groupe peut amener à des comportements violents ;
2. la banalisation de la violence chez les jeunes les amène à l'utiliser pour régler leurs conflits (deux facteurs : l'environnement socio-culturel et la propagation d'images violentes à travers les réseaux sociaux et les médias) ;
3. la précarité des familles vivant dans des logements sociaux amène à ce que les jeunes aient des comportements violents.
Le résultat de son travail a donné lieu à la mise en place de deux pistes d'actions. La première consiste à organiser une séance de prévention sur l'usage de la violence et les conséquences qu'elle apporte. La deuxième est un projet d'aide aux personnes qui consiste à ce que les jeunes proposent leur aide aux locataires de l'immeuble gratuitement, en échange les jeunes seront défrayés par le projet de cohésion sociale.
Pour l'élaboration de son travail, l'auteur a d'abord exprimé ses motivations qui l'amènent à parler de la problématique de la violence chez les jeunes vivant dans des logements sociaux. Il introduit ensuite deux situations qui permettent de voir comment cette violence s'inscrit chez ces jeunes. Arrive la problématique dans laquelle il se pose la question suivante : en tant qu'éducateur, comment comprendre, aborder et traiter cette violence qui ...

ADOLESCENCE - PSYCHOLOGIE ; COMPORTEMENT ; VIOLENCE ; GESTION ; RELATIONS INTERVENANT-USAGER ; GROUPE (PHENOMENE DE) ; RELATIONS DE GROUPE ; CONFLIT ; MEDIA ; RESEAUX SOCIAUX ; MILIEU PRECARISE ; RELATIONS AVEC LES PAIRS

... Lire [+]

Z