m

Documents  CHARAZAC-BRUNEL Marguerite | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

P Q


Prévenir le suicide : Clinique et prise en charge CHARAZAC-BRUNEL Marguerite | DUNOD 2002

Ouvrage - Cote : 394.86/CHA - Doc n°37621

U V

- 258 p.
ISBN 2-10-004565-2
Thème : SANTE MENTALE

Le suicide survient dans un contexte de crise intrafamiliale et sociale grave qui peut cependant passer inaperçue. Il est devenu en France la première cause de mortalité des 15-30 ans et l'une des trois premières causes de mortalité des plus de 65 ans.
Cet ouvrage a pour but de décrire les processus, visibles ou latents, qui se mettent en place et risquent de mener au suicide. Il aborde ainsi la crise intrafamiliale, le suicide de l'adolescent, de la personne âgée et décrit les conduites à risque. Une deuxième partie de l'ouvrage parle de la méthodologie de la prévention : les résistances à la prévention, les facteurs de risque, les signes précurseurs, le dépistage, la prévention en elle-même... La troisième partie concerne la prise en charge et le traitement tant du suicidant que de la famille du suicidé. Un livre à mettre entre les mains des professionnels mais aussi de toute personne préoccupée par cette problématique.
Le suicide survient dans un contexte de crise intrafamiliale et sociale grave qui peut cependant passer inaperçue. Il est devenu en France la première cause de mortalité des 15-30 ans et l'une des trois premières causes de mortalité des plus de 65 ans.
Cet ouvrage a pour but de décrire les processus, visibles ou latents, qui se mettent en place et risquent de mener au suicide. Il aborde ainsi la crise intrafamiliale, le suicide de l'adolescent, ...

SUICIDE ; SANTE MENTALE ; PREVENTION ; PRISE EN CHARGE ; FAMILLE ; RELATIONS FAMILIALES ; ADOLESCENCE ; RISQUE ; PERSONNE AGEE ; TRAITEMENT ; PSYCHOTHERAPIE ; ECOUTE

... Lire [+]

U V

- n° n°144 - pp. 21-70
Thème : PSYCHIATRIE

L'angoisse, présente chez l'individu dès le début de la vie, est un problème central du développement psychique. Mais dans certaines périodes charnières de l'existence, l'angoisse peut altérer la relation. Omniprésente dans les soins, le soignant y fait face lors de sa rencontre avec le patient. Il doit alors porter cette angoisse, et la sienne, pour en permettre l'élaboration.

PSYCHIATRIE ; PSYCHOSE ; ANGOISSE ; DEPENDANCE ; TRAITEMENT ; PSYCHISME ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; RELATIONS DE GROUPE

... Lire [+]

y

- 270 p.
ISBN 978-2-7492-4025-1
Thème : SANTE MENTALE

Dans la population âgée, le suicide est une des trois principales causes de décès avec le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Pourquoi, comment, dans quelles circonstances se donne-t-on la mort à un âge avancé ? Même si une certaine idéologie le présente comme un acte de courage presque nécessaire, le suicide demeure par essence un acte de désespoir face à la douleur physique et psychique. Par ailleurs, la prévention du suicide de la personne âgée est plus complexe et plus difficile que celle de l'adolescent tandis que le risque létal est plus élevé. L'auteur offre ici une synthèse concernant les données épidémiologiques, les différents types de conduites suicidaires, les facteurs de risques, les signes précurseurs, les leviers de la prévention, les aides proposées aux sujets vieillissants pour faire face à l'angoisse et la dépression. Elle met en évidence la nécessité, pour les soignants, l'entourage et la personne âgée de dépasser les dénis, tabous et secrets pour oser parler de la mort à venir. (Texte repris, en partie, au dos de l'ouvrage). Dans la population âgée, le suicide est une des trois principales causes de décès avec le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Pourquoi, comment, dans quelles circonstances se donne-t-on la mort à un âge avancé ? Même si une certaine idéologie le présente comme un acte de courage presque nécessaire, le suicide demeure par essence un acte de désespoir face à la douleur physique et psychique. Par ailleurs, la prévention du suicide de la ...

PERSONNE AGEE ; PERSONNE AGEE - PSYCHIATRIE ; SUICIDE ; RISQUE ; PREVENTION ; PRISE EN CHARGE

... Lire [+]

U V

- n° 235 - p. 21-84
Thème : PSYCHIATRIE

Après la mort d’un être cher, le processus du deuil entraîne un détachement progressif du lien affectif, à l’opposé de l’oubli. Si la plupart des personnes surmontent cette épreuve, des deuils compliqués peuvent survenir. Comment le soignant, lui-même confronté à ses propres deuils, peut-il apporter son soutien ? Comment les patients souffrant de psychose vivent-ils la perte d’un proche ? Qu’en est-il du deuil singulier des parents après la perte d’un bébé, ou de celui du jeune enfant après le décès d’un parent ? Dans une société où les rites mortuaires disparaissent, parler de la mort reste la meilleure façon de soutenir les personnes endeuillées. Après la mort d’un être cher, le processus du deuil entraîne un détachement progressif du lien affectif, à l’opposé de l’oubli. Si la plupart des personnes surmontent cette épreuve, des deuils compliqués peuvent survenir. Comment le soignant, lui-même confronté à ses propres deuils, peut-il apporter son soutien ? Comment les patients souffrant de psychose vivent-ils la perte d’un proche ? Qu’en est-il du deuil singulier des parents après la ...

PSYCHIATRIE ; MORT ; DEUIL ; GESTION ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; PATIENT ; PSYCHOSE ; PARENT ; ENFANCE ; RELATIONS PARENT-ENFANT

... Lire [+]

Z