m

Documents  KAPSAMBELIS Vassilis | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

P Q


U V

- n° 201 - p. 27-93
Thème : SANTE MENTALE

Pourquoi la psychiatrie fait-elle grand cas de la confiance, nécessaire à tout échange humain ? Plus que celle que les soignants cherchent à gagner, la confiance à accorder au patient constitue ici la véritable caractéristique de la relation thérapeutique. L’objectif reste de faire confiance à la partie « saine » du patient, momentanément ou durablement écrasée par la maladie, et qui attend un signe du soignant. Une clinique de la confiance qui reste difficile à déployer dans un climat social marqué par la peur et la défiance. Pourquoi la psychiatrie fait-elle grand cas de la confiance, nécessaire à tout échange humain ? Plus que celle que les soignants cherchent à gagner, la confiance à accorder au patient constitue ici la véritable caractéristique de la relation thérapeutique. L’objectif reste de faire confiance à la partie « saine » du patient, momentanément ou durablement écrasée par la maladie, et qui attend un signe du soignant. Une clinique de la confiance qui ...

RELATIONS HUMAINES ; RELATION AUX AUTRES ; VIE SOCIALE ; CONFIANCE ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; PATIENT ; SOIGNANT ; TRANSFERT ; PSYCHIATRIE ; PERSONNALITE ; CONFIANCE EN SOI ; CADRE (INFIRMIER OU ENTREPRISE) ; PHILOSOPHIE

... Lire [+]

U V

- n° 267 - p. 25-69
Thème : SANTE MENTALE

Mentir est inhérent à l’être humain. Ainsi, l’enfant ment à différents stades de son développement. Du point de vue psychopathologique, le mensonge prend une forme différente selon la structure clinique dans laquelle s’inscrit le sujet. Délire, mensonge, mythomanie, comment se repérer ? Plutôt que de condamner le sujet qui ment, le clinicien doit chercher quelle est la fonction de ce mensonge. Il faut alors l’envisager comme un champ de significations à investiguer.
Au sommaire de ce dossier :
-Délirant ou mythomane ?
-Le rôle du mensonge dans le développement de l'enfant
-Le mensonge, une réalité à explorer
-Mythomanie et pornographie au temps des écrans
-L'inauthenticité du sujet borderline dans la thérapie
-Mythomanie des mères Münchausen
-Mensonge et manipulation : évaluation médico-légale
Mentir est inhérent à l’être humain. Ainsi, l’enfant ment à différents stades de son développement. Du point de vue psychopathologique, le mensonge prend une forme différente selon la structure clinique dans laquelle s’inscrit le sujet. Délire, mensonge, mythomanie, comment se repérer ? Plutôt que de condamner le sujet qui ment, le clinicien doit chercher quelle est la fonction de ce mensonge. Il faut alors l’envisager comme un champ de ...

SANTE MENTALE ; MENSONGE ; DEVELOPPEMENT ; ENFANCE ; ENFANCE - DEVELOPPEMENT ; PORNOGRAPHIE ; ÉCRAN ; ETAT-LIMITE ; THERAPIE ; MANIPULATION ; DELIRE ; REALITE ; PERCEPTION ; FANTASME ; RELATIONS ENFANT-ADULTE ; SECRET DE FAMILLE ; ECOUTE ; TRANSFERT ; INCONSCIENT ; DEFENSE ; RESEAUX SOCIAUX ; RÉALITÉ VIRTUELLE ; BIENVEILLANCE ; RELATION D'AIDE ; CLINIQUE ; MALTRAITANCE ; ENFANCE ; ENFANCE MALTRAITEE ; PRISE EN CHARGE ; PROTECTION DE LA JEUNESSE ; PSYCHOPATHOLOGIE ; RELATIONS MERE-ENFANT ; MUNCHHAUSEN (SYNDROME DE) ; VIOLENCE SEXUELLE

... Lire [+]

U V

- n° 22 - p. 162-179
Thème : SANTE MENTALE

La clinique psychiatrique contemporaine a tendance à traiter les troubles de la personnalité comme des entités cliniques à part entière, leur reconnaissant des critères symptomatiques dans lesquels le trait de personnalité tient lieu de symptôme. Cette démarche méconnaît la différence de nature entre trait de caractère et symptôme, chacun renvoyant à des mécanismes psychiques différents : formation réactionnelle et formation de compromis. L’étude de la formation réactionnelle montre qu’elle a la particularité de se retrouver aussi bien dans des aménagements défensifs proches de la sublimation que dans des évolutions où le trait de caractère apparaît comme gravement invalidant pour le fonctionnement du moi. Cette variabilité est à comprendre comme la conséquence du fait que le trait de caractère, contrairement au symptôme, implique fortement l’économie narcissique du sujet. La clinique psychiatrique contemporaine a tendance à traiter les troubles de la personnalité comme des entités cliniques à part entière, leur reconnaissant des critères symptomatiques dans lesquels le trait de personnalité tient lieu de symptôme. Cette démarche méconnaît la différence de nature entre trait de caractère et symptôme, chacun renvoyant à des mécanismes psychiques différents : formation réactionnelle et formation de compromis. ...

SANTE MENTALE ; PSYCHANALYSE ; SYMPTOME ; PSYCHIATRIE ; TROUBLE ; PERSONNALITE

... Lire [+]

U V

- n° 253 - p.19-83
Thème : PSYCHIATRIE

Les idées délirantes représentent un véritable enjeu pour les équipes soignantes, dans la mesure où elles offrent le spectacle déroutant d'un rapport au monde en total décalage avec l'expérience commune du rapport à la réalité. Comment entrer en contact et instaurer une relation thérapeutique avec une personne délirante ? En complément du traitement médicamenteux, différentes approches proposent, sans se positionner de manière frontale, de travailler avec le patient sur ces croyances délirantes ou encore de dialoguer avec des voix... Les idées délirantes représentent un véritable enjeu pour les équipes soignantes, dans la mesure où elles offrent le spectacle déroutant d'un rapport au monde en total décalage avec l'expérience commune du rapport à la réalité. Comment entrer en contact et instaurer une relation thérapeutique avec une personne délirante ? En complément du traitement médicamenteux, différentes approches proposent, sans se positionner de manière frontale, de ...

SCHIZOPHRENIE ; DELIRE ; AIDE MEDICALE ; BON USAGE DU MEDICAMENT ; SOINS ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; THERAPIE ; NEVROSE ; VOIX ; COMMUNICATION

... Lire [+]

U V

- n° n°144 - pp. 21-70
Thème : PSYCHIATRIE

L'angoisse, présente chez l'individu dès le début de la vie, est un problème central du développement psychique. Mais dans certaines périodes charnières de l'existence, l'angoisse peut altérer la relation. Omniprésente dans les soins, le soignant y fait face lors de sa rencontre avec le patient. Il doit alors porter cette angoisse, et la sienne, pour en permettre l'élaboration.

PSYCHIATRIE ; PSYCHOSE ; ANGOISSE ; DEPENDANCE ; TRAITEMENT ; PSYCHISME ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; RELATIONS DE GROUPE

... Lire [+]

U V

- n° n°160 - pp. 25-93
Thème : PSYCHIATRIE

Instables, exaspérants provocants, attachants... Profondément marqués par une enfance traumatique, les patients bordeline souffrent d'une faille narcissique primordiale et d'une profonde instabilité relationnelle. A partir de références théoriques multiples, les soignants se mobilisent autour de ces patients très perturbateurs, imaginant des dispositifs de soins capables de résister à leurs attaques dans la durée et de constituer un cadre à la fois rigoureux, structurant et adaptable. Instables, exaspérants provocants, attachants... Profondément marqués par une enfance traumatique, les patients bordeline souffrent d'une faille narcissique primordiale et d'une profonde instabilité relationnelle. A partir de références théoriques multiples, les soignants se mobilisent autour de ces patients très perturbateurs, imaginant des dispositifs de soins capables de résister à leurs attaques dans la durée et de constituer un cadre à la ...

PSYCHIATRIE ; ETAT-LIMITE ; TRAITEMENT ; PRISE EN CHARGE ; ADOLESCENCE - PSYCHIATRIE ; HOSPITALISATION ; THERAPIE COMPORTEMENTALE

... Lire [+]

Z