m

Documents  HASTIR Sandra | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

P Q


y


Thème : SOINS PALLIATIFS

"A vrai dire" est un outil qui s'adresse aux adolescents et aux adultes et qui traite du questionnement sur les souhaits de fin de vie tout en facilitant la parole sur ce sujet entre 2 ou plusieurs personnes.
Ces cartes sont au service du dialogue, il est important de créer une atmosphère d'écoute et de bienveillance au moment de les proposer à autrui.
Pour les professionnels de la santé, il est nécessaire d'explorer cet outil d'abord pour soi-même avant de l'utiliser avec un patient et sa famille.
En lien internet une vidéo youtube de 33'46'' de présentation et animation de l'outil.
"A vrai dire" est un outil qui s'adresse aux adolescents et aux adultes et qui traite du questionnement sur les souhaits de fin de vie tout en facilitant la parole sur ce sujet entre 2 ou plusieurs personnes.
Ces cartes sont au service du dialogue, il est important de créer une atmosphère d'écoute et de bienveillance au moment de les proposer à autrui.
Pour les professionnels de la santé, il est nécessaire d'explorer cet outil d'abord pour ...

FIN DE VIE ; MORT ; DEUIL ; SOINS PALLIATIFS ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; ECOUTE ; BIENVEILLANCE ; PATIENT

... Lire [+]

U V

- n° 34 - p. 11-29
Thème : SOINS PALLIATIFS

N'envisager la prise en charge palliative qu'à travers la dimension des soins dits "de confort" et l'abandon pur et simple des thérapeutiques curatives serait assurément réducteur et inexact. Les urgences physiques et médicales en soins palliatifs existent. Certes, l'objectif premier ici vise la stabilisation plutôt que la guérison, et les protocoles appliqués s'inscrivent indéniablement dans le court terme. Pour autant, ces pathologies lourdes et relativement fréquentes en fin de vie requièrent un traitement immédiat et approprié. N'envisager la prise en charge palliative qu'à travers la dimension des soins dits "de confort" et l'abandon pur et simple des thérapeutiques curatives serait assurément réducteur et inexact. Les urgences physiques et médicales en soins palliatifs existent. Certes, l'objectif premier ici vise la stabilisation plutôt que la guérison, et les protocoles appliqués s'inscrivent indéniablement dans le court terme. Pour autant, ces pathologies lourdes ...

SOINS PALLIATIFS ; URGENCE ; SOINS INFIRMIERS ; MEDECINE

... Lire [+]

U V

- n° 42 - p. 13-38
Thème : SOINS PALLIATIFS

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie dégénérative qui touche les neurones moteurs, une maladie évolutive. Cette maladie et sa prise en charge au domicile bouleversent profondément les liens interpersonnels et redessinent parfois douloureusement la partition familiale, en obligeant chacun à questionner ses valeurs et ses limites, notamment celles de son engagement. Tout ceci nous amène nécessairement à conclure que la prise en charge palliative de la SLA reste éminemment singulière. Et c'est précisément ce que vont s'attacher à vous démontrer les différents contributeurs de ce dossier, que nous remercions chaleureusement pour la riche expérience qu'ils ont bien voulu nous partager. La sclérose latérale amyotrophique (SLA) est une maladie dégénérative qui touche les neurones moteurs, une maladie évolutive. Cette maladie et sa prise en charge au domicile bouleversent profondément les liens interpersonnels et redessinent parfois douloureusement la partition familiale, en obligeant chacun à questionner ses valeurs et ses limites, notamment celles de son engagement. Tout ceci nous amène nécessairement à conclure que la prise en ...

MALADIE NEUROLOGIQUE ; MALADIE NEUROMUSCULAIRE ; SYMPTOME ; DIAGNOSTIC ; PRISE EN CHARGE ; EQUIPE PLURIDISCIPLINAIRE ; AUTONOMIE ; ACCOMPAGNEMENT ; FIN DE VIE ; FAMILLE ; ENTOURAGE ; PATIENT ; AIDE PSYCHOLOGIQUE

... Lire [+]

U V

- n° 51 - p.12-31
Thème : SANTE

La continuité des soins est une des caractéristiques intrinsèques de l’exercice du soin, qu’il s’agisse de médecine générale, de soins infirmiers, ou d’autres soins médicaux et paramédicaux. Elle est aussi un devoir déontologique, comme le mentionnent les différents codes régissant les professions susmentionnées. La notion de continuité ne doit cependant pas être confondue avec celle de permanence. Ainsi, la seconde s’envisage d’abord comme essentiellement fonctionnelle, dans le but premier de permettre un accès aux soins dans des plages horaires comprises en dehors des heures d’ouverture classiques des services médicaux, et/ou en l’absence d’un médecin traitant (la notion de « garde » médicale, ou d’accessibilité aux soins, donc). La continuité revêt pour sa part une dimension supplémentaire, plus longitudinale, qui aurait pour but premier d’assurer le suivi d’un patient dans la durée, sans se limiter à un épisode aigu, et sans rompre la chaîne des soins, tout en s’assurant du transfert interdisciplinaire adéquat des données qui le concernent. On pressent bien dès lors à la lecture de cette explicitation que la continuité des soins en général, et plus spécifiquement encore lorsqu’elle s’inscrit dans un temps de garde, est un concept sensible, et éminemment dépendant du contexte dans lequel il se déploie. Et l’on comprend d’emblée que la « garde », si elle apparaît bien comme une dimension nécessaire à la continuité, n’est toutefois pas suffisante pour que cette continuité soit assurée. La continuité des soins est une des caractéristiques intrinsèques de l’exercice du soin, qu’il s’agisse de médecine générale, de soins infirmiers, ou d’autres soins médicaux et paramédicaux. Elle est aussi un devoir déontologique, comme le mentionnent les différents codes régissant les professions susmentionnées. La notion de continuité ne doit cependant pas être confondue avec celle de permanence. Ainsi, la seconde s’envisage d’abord comme ...

SOINS DE SANTE ; SUIVI DU PATIENT ; SOINS PALLIATIFS ; GARDE-MALADE ; CREDIT-TEMPS ; BELGIQUE

... Lire [+]

Z