m

Documents  LEGRAND Manon | enregistrements trouvés : 139

O

-A +A

P Q


U V

- n° 246 - p. 13-32
Thème : VIOLENCE CONJUGALE

Le mouvement féministe Vie Féminine a lancé une recherche sur les besoins de réparation et de reconstruction auprès de femmes victimes de violences conjugales en situation de post-séparation. Dans cette recherche toujours en cours, menée avec neuf femmes concernées, se révèlent des besoins multiples et non rencontrés. Se dessinent aussi d’autres façons de penser la protection et la réparation sur le plan individuel et collectif, aujourd’hui encore souvent réfléchies à travers le prisme de la police et de la Justice. Vanessa D’Hooghe, chargée d’étude à Vie Féminine et plume bien connue d’axelle, partage avec nous les premiers éléments qui en ressortent. Le mouvement féministe Vie Féminine a lancé une recherche sur les besoins de réparation et de reconstruction auprès de femmes victimes de violences conjugales en situation de post-séparation. Dans cette recherche toujours en cours, menée avec neuf femmes concernées, se révèlent des besoins multiples et non rencontrés. Se dessinent aussi d’autres façons de penser la protection et la réparation sur le plan individuel et collectif, aujourd’hui ...

VIOLENCE CONJUGALE ; BLESSURE ; RECONSTRUCTION ; FEMME ; VICTIME ; JUSTICE REPARATRICE ; PROTECTION SOCIALE ; ART-THERAPIE ; DROITS DE LA FEMME ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

U V

- n° 505 - p.13-43
Thème : ECOLE

Les constats sont connus et reconnus. Plutôt que de résorber les inégalités sociales, l’école en Fédération Wallonie-Bruxelles les amplifie et les transforme en inégalités scolaires. De quoi la reléguer aux derniers bancs de la classe parmi les pays de l’OCDE. Mais cette fois, Alter Échos a voulu changer de lunettes. En mettant la focale sur ceux qui tentent d’infléchir la courbe, de changer l’école. Ce sont des directions qui insufflent des valeurs et parviennent à mettre en place des projets innovants au sein de l’école, devenue le «cœur de toutes les attentes de la société». Il y a des enseignants, «Isolés face aux inégalités», mais qui se forment à d’autres manières d’enseigner pour mieux inclure les élèves moins favorisés. Premiers concernés, les élèves eux-mêmes parviennent parfois à reprendre la main sur leur destin scolaire. Leurs parents, face au manque de démocratie à l’école, peinent souvent à se faire entendre a fortiori en milieu populaire. Mais des collectifs et comités se créent, qui militent pour plus d’égalité à l’école. Enfin, les écoles de devoirs, lieux tiers entre l’école et la maison, sont «fréquemment invoquées comme solutions potentielles pour répondre aux problèmes d’échec scolaire», au risque d’en faire les «roues de secours de l’enseignement». Toutes et tous ont fait leur rentrée ce 29 août, une rentrée marquée par plusieurs mesures du Pacte d’excellence – «des réformes dont on a besoin pour s’attaquer structurellement aux inégalités entre élèves et entre écoles», insiste la ministre de l’Enseignement, Caroline Désir Les constats sont connus et reconnus. Plutôt que de résorber les inégalités sociales, l’école en Fédération Wallonie-Bruxelles les amplifie et les transforme en inégalités scolaires. De quoi la reléguer aux derniers bancs de la classe parmi les pays de l’OCDE. Mais cette fois, Alter Échos a voulu changer de lunettes. En mettant la focale sur ceux qui tentent d’infléchir la courbe, de changer l’école. Ce sont des directions qui insufflent des ...

ECOLE ; INEGALITE SOCIALE ; MILIEU SCOLAIRE ; FEDERATION WALLONIE-BRUXELLES ; INEGALITE ; SCOLARITE ; ENSEIGNANT ; REFORME ; RYTHME SCOLAIRE ; ORGANISATION ; ACCOMPAGNEMENT ; APPROCHE PEDAGOGIQUE ; DIRECTION ; MOBILISATION ; RELATIONS PARENT-ECOLE ; MILIEU DEFAVORISE ; RELATIONS ENSEIGNANT-ELEVE ; MIXITE ; GREVE ; ECOLE DES DEVOIRS ; INEGALITE SOCIALE

... Lire [+]

U V

- n° 173 - p. 10-25
Thème : ENSEIGNEMENT

L’idée de méritocratie correspond à un imaginaire partagé par la grande majorité des acteurs et actrices sociaux (politiques, enseignant·es, parents, élèves, chefs d’entreprise, etc.). C’est une sorte d’idéal auquel chacun·e souscrit. Pourtant, le système est cruel car les individus sont tenus responsables de leurs parcours alors même que l’origine sociale détermine encore la réussite scolaire.

REUSSITE SCOLAIRE ; CLASSE SOCIALE ; INDIVIDU ; IMAGINAIRE ; PARTAGE ; INSTITUTION ; INEGALITE ; ECOLE ; ROLE ; LEGITIMITE ; EGALITE DES CHANCES

... Lire [+]

U V

- n° 431 - p. 4-22
Thème : SOCIETE

Au sommaire de ce dossier :
- Le maçon, l'intello et la mère célibataire dans le même bateau ;
- Smart : la cannibalisation du salariat ?
- Le surendettement n'épargne plus personne ;
- Classes moyennes menacées ? La Sécu en guise de parachute ;
- Jean Faniel : "La classe moyenne ? Un fourre-tout" ;
- Des syndicats pour tous ?
- le 123 : royale occupation.

SOCIETE ; PAUVRETE ; RELATIONS INTERGENERATIONNELLES ; CLASSE SOCIALE ; SECURITE SOCIALE ; MARCHE DE L'EMPLOI ; SYNDICAT ; SOLIDARITE ; MILIEU PRECARISE ; PRODUCTION ; SALAIRE ; PRECARITE ; SECURITE

... Lire [+]

Sans-abrisme (Dossier) LEGRAND Manon ; LELUBRE Marjorie | CHRONIQUE FEMINISTE janvier-juin 2018

article - - Doc n°138970

U V

- n° 121 - p. 35-43
Thème : PAUVRETE

Au sommaire :
- Sans-abrisme et féminisme : des enjeux à croiser ;
- Femmes sans-abri : quelle place au sein du secteur de lutte contre l'exclusion du logement ?
- Sans-abrisme et prostitution : une analyse féministe et de terrain.

PAUVRETE ; SANS-ABRI ; FEMME ; CONDITIONS DE VIE ; FEMINISME ; PRISE EN CHARGE ; LOGEMENT ; PROSTITUTION

... Lire [+]

U V

- n° 474 - p. 44-46
Thème : SOCIETE

Vingt-cinq ans après leur création, que peut-on encore attendre des contrats de quartier à Bruxelles ? Pour répondre à cette question, Alter Échos a mis en présence deux interlocuteurs : Mathieu Berger et Kristiaan Borret. Ce dernier est bouwmeester pour la Région de Bruxelles-Capitale depuis 2015. Mathieu Berger est quant à lui professeur de sociologie à l’UCL, chercheur au Centre d’études des mouvements sociaux de l’Hess-Paris, et l’auteur d’un petit livre monochrome intitulé "Le temps d’une politique: chronique des contrats de quartier bruxellois". Entretien croisé, sans langue de bois. Vingt-cinq ans après leur création, que peut-on encore attendre des contrats de quartier à Bruxelles ? Pour répondre à cette question, Alter Échos a mis en présence deux interlocuteurs : Mathieu Berger et Kristiaan Borret. Ce dernier est bouwmeester pour la Région de Bruxelles-Capitale depuis 2015. Mathieu Berger est quant à lui professeur de sociologie à l’UCL, chercheur au Centre d’études des mouvements sociaux de l’Hess-Paris, et l’auteur ...

MILIEU PRECARISE ; MILIEU URBAIN ; REGION DE BRUXELLES-CAPITALE ; RENOVATION ; CHANGEMENT ; QUARTIER ; POLITIQUE SOCIALE ; SERVICES PUBLICS

... Lire [+]

U V

- n° 476 - p. 14-31
Thème : SOCIETE

Statistiquement, un incendie volontaire a deux fois plus de chances d'être déclenché la nuit que le jour. Voilà un exemple parmi tant d'autres qui démontre que la nuit est bien plus qu'une parenthèse noire entre deux jours. La nuit est un lieu particulier. Un endroit de repos parfois refusé, un lieu qui gomme des pans entiers des villes et exacerbe les émotions. La nuit modifie les perspectives, tantôt efface les différences, tantôt accentue les inégalités, fragilisant les plus fragiles d'entre nous. La nuit est cette salle où l'on fête, et cette salle où l'on opère, quitte à y laisser sa santé. Les travailleurs y abandonnent leur sommeil, les fêtards leurs neurones, les insomniaques leur sérénité. Mais si le jour tombé, tout change, pourquoi n'y a t-il pas une politique de la nuit, une appréhension globale des enjeux nocturnes, un nouvel arbitrage des droits de chacun, à la lumière de l'obscurité venue ? Des initiatives existent, comme un Conseil de la nuit à Liège ou une Charte de la vie nocturne dans un quartier bruxellois. Pour gérer ce qui déborde quand tous les chats sont gris ? Voyage au début de la nuit. Statistiquement, un incendie volontaire a deux fois plus de chances d'être déclenché la nuit que le jour. Voilà un exemple parmi tant d'autres qui démontre que la nuit est bien plus qu'une parenthèse noire entre deux jours. La nuit est un lieu particulier. Un endroit de repos parfois refusé, un lieu qui gomme des pans entiers des villes et exacerbe les émotions. La nuit modifie les perspectives, tantôt efface les différences, tantôt accentue les ...

SOCIETE ; TRAVAIL DE NUIT ; VIE SOCIALE ; LOGEMENT ; BRUIT ; LOISIRS ; RELATIONS SOCIALES ; SANS-ABRI ; FEMME ; RISQUE ; URBANISME ; LUMIERE

... Lire [+]

Alter Échos LEGRAND Manon | AGENCE DE PRESSE ET D'INFORMATIONS SOCIALES 01/2020 H

périodique - Cote : R - Doc n°147761

y

- n° 480 - 74 p.
ISBN 1372-6455
Thème : ACTUALITE SOCIALE

... Lire [+]

U V

- n° 485 - p. 41-44
Thème : PAUVRETE

Mauro Almeida Cabral est éducateur spécialisé et travailleur de rue au grand-duché de Luxembourg. Son ouvrage «(L)armes d’errance. Habiter la rue au féminin» – deuxième de la jeune collection belge «Transitions sociales et résistances» –, construit à partir de son travail d’intervenant en rue, invite les lecteurs dans le quotidien des habitantes de la rue, invisibles et sujettes à de nombreuses violences.

SANS-ABRI ; FEMME ; PAUVRETE ; CONDITIONS DE VIE

... Lire [+]

Alter Échos LEGRAND Manon | AGENCE DE PRESSE ET D'INFORMATIONS SOCIALES 09/2020 H

périodique - Cote : R - Doc n°150695

y

- n° 486 - 74 p.
ISBN 1372-6455
Thème : ACTUALITE SOCIALE

... Lire [+]

Z