m

Documents  EYNARD Colette | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q


U V

- n° 1253 - p. 22-29
Thème : PERSONNE AGEE

Agréé et formé par le conseil départemental, l'accueillant familial héberge chez lui jusqu'à trois personnes âgées. Si elle valorise ce dispositif méconnu, la loi de 2015 relative à l'adaptation de la société au vieillissement tarde à être intégralement appliquée.

PERSONNE AGEE ; MAISON DE REPOS (ET DE SOINS) ; FAMILLE D'ACCUEIL ; HEBERGEMENT ; VIE QUOTIDIENNE ; FRANCE ; AUTONOMIE

... Lire [+]

y

- 317 p.
ISBN 978-2-7492-6253-6
Thème : PERSONNE AGEE

Les vieux ne se réduisent pas à la catégories dans laquelle la société et les pouvoirs publics les rangent. Depuis les années 1960, ils sont l'objet d'un jeu incessant de nouvelles appellations - 3e et 4e âges, personnes âgées dépendantes, Alzheimer, seniors - et désormais les voilà fragiles et vulnérables. Les conséquences sont redoutables : assignés à un espace social contraint et normatif, nous les amputons ainsi d'une identité propre, de leur histoire singulière et de l'expression de leurs besoins pour finalement constituer une population d'assistés, fragiles et vulnérables. Les auteurs, membres du réseau de consultations en gérontologie (ARCG), dénoncent cette vision réductrice, porte ouverte sur des formes variées de discrimination et un appauvrissement des espaces professionnels en gérontologie.
(Texte repris au dos de l'ouvrage)
Les vieux ne se réduisent pas à la catégories dans laquelle la société et les pouvoirs publics les rangent. Depuis les années 1960, ils sont l'objet d'un jeu incessant de nouvelles appellations - 3e et 4e âges, personnes âgées dépendantes, Alzheimer, seniors - et désormais les voilà fragiles et vulnérables. Les conséquences sont redoutables : assignés à un espace social contraint et normatif, nous les amputons ainsi d'une identité propre, de ...

SOCIETE ; PERSONNE AGEE ; VIEILLISSEMENT ; STEREOTYPE ; PREJUGE ; REPRESENTATIONS SOCIALES ; VULNERABILITE ; GERONTOLOGIE

... Lire [+]

y

- 222 p.
ISBN 978-2-85008-926-8
Thème : PSYCHIATRIE

Dans notre société qui récuse la mort comme élément constitutif de la vie, la surmédiatisation de la maladie d'Alzheimer éclaire la vieillesse d'une lumière inquiétante, tendant à assimiler grand âge et pathologies. Ce déni du parcours normal de l'existence tend à se généraliser, installe l'idée que la maladie d'Alzheimer ne pouvant être guérie, ceux qui en sont atteints ne peuvent être considérés que comme des morts vivants. En termes de politiques publiques, quand la problématique de la vieillesse glisse vers la notion de la maladie d'Alzheimer, l'approche globale de la situation de la personne risque de se réduire à une gestion médicale du grand âge. Simultanément, on constate le faible crédit accordé à la parole des personnes malades et l'impossibilité où elles sont généralement de continuer à faire des choix et à courir des risques, mêmes minimes. Enfin, il n'est pas sûr que les aspirations personnelles des proches se résument au statut "officiel" d'aidants familiaux. Mais cette maladie soulève surtout le problème lié à la perte de raison et à la mort qui s'ensuit, d'abord sociale puis organique. Alors de quoi se défend notre corps social à travers l'exclusion des personnes malades? Quelle sorte de déraison collective nous pousse à rejeter une approche conciliant le corps et l'esprit, essence même de notre condition humaine? Cet ouvrage nous invite à porter un regard critique sur les limites d'une approche experte et spécifique, et à en comprendre les enjeux afin de changer notre regard. Dans notre société qui récuse la mort comme élément constitutif de la vie, la surmédiatisation de la maladie d'Alzheimer éclaire la vieillesse d'une lumière inquiétante, tendant à assimiler grand âge et pathologies. Ce déni du parcours normal de l'existence tend à se généraliser, installe l'idée que la maladie d'Alzheimer ne pouvant être guérie, ceux qui en sont atteints ne peuvent être considérés que comme des morts vivants. En termes de ...

MALADIE D'ALZHEIMER ; REPRESENTATIONS SOCIALES ; MEDIA ; POLITIQUE SOCIALE ; MAINTIEN A DOMICILE

... Lire [+]

Z