m

Documents  PLATTIER Sandrine | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

P Q


U V

- n° 5 - p. 338-343
Thème : PERSONNE AGEE

Objectifs. - Aborder l'asymétrie de la relation entre soignants et soignés par un de ces possibles excès sous la forme de relation d'emprise.
Patients et méthodes. - Analyse des formes du discours de 45 entretiens de recherche, par observation de la place de la locution de prise en charge (plutôt que d'accompagnement) et le recours au possessif pour désigner un intervenant ou un élément du dispositif de soin.
Résultats. - La prise en charge domine, désignant aussi bien une situation, une maladie, qu'une personne (malade), tandis que le recours à un possessif apparaît dans plus d'un tiers des entretiens.
Conclusions. - Par le choix des mots, peut être perçue la place de l'appropriation et du pouvoir dans le soin, d'abord considéré dans ses dimensions excessives d'emprise, de réification du soigné, qui ainsi peut participer à son aliénation. Cependant, la place d'une forme modérée d'emprise positive ne peut être exclue comme possible modalité d'attachement, de soutien, d'investissement de la relation.
Objectifs. - Aborder l'asymétrie de la relation entre soignants et soignés par un de ces possibles excès sous la forme de relation d'emprise.
Patients et méthodes. - Analyse des formes du discours de 45 entretiens de recherche, par observation de la place de la locution de prise en charge (plutôt que d'accompagnement) et le recours au possessif pour désigner un intervenant ou un élément du dispositif de soin.
Résultats. - La prise en charge ...

PERSONNE AGEE ; AUTORITE ; GERONTOLOGIE ; PRISE EN CHARGE ; RELATIONS SOIGNANT-SOIGNE ; SOINS

... Lire [+]

U V

- n° 9 - p. 763-769
Thème : PERSONNE AGEE

Une réflexion est proposée autour du mésusage d'alcool de sujets âgés, comme modèle de description de la notion de complexité en santé. Si le vivant et l'humain sont souvent qualifiés de complexes, la complexité y est parfois réduite au caractère compliqué de situations non modélisables. En l'opposant à la simplicité, la complexité en santé concerne le plus souvent des maladies graves et chroniques, naissant à la limite des connaissances scientifiques et des organisations de soins. Elle apparaît renforcée par le morcellement des approches et des disciplines et peut dérouter les soignants. Plutôt qu'un travers, la complexité peut inversement devenir une opportunité pour prendre en considération et offrir des soins de qualité à des situations qui échappent à des modèles plus classiques. Pour cela, l'ouverture à un travail interdisciplinaire, l'apport de la théorie des systèmes, ainsi que l'intégration des données du raisonnement clinique. Sont envisagés comme autant d'éléments pour accueillir la complexité plutôt que chercher à la déjouer. Une réflexion est proposée autour du mésusage d'alcool de sujets âgés, comme modèle de description de la notion de complexité en santé. Si le vivant et l'humain sont souvent qualifiés de complexes, la complexité y est parfois réduite au caractère compliqué de situations non modélisables. En l'opposant à la simplicité, la complexité en santé concerne le plus souvent des maladies graves et chroniques, naissant à la limite des connaissances ...

PERSONNE AGEE ; CONSOMMATION D'ALCOOL ; MORBIDITE ; USAGE ; SANTE

... Lire [+]

U V

- n° 1 - p. 42-47
Thème : ASSUETUDE

L'alcool est la substance psychoactive prééminente dans nos cultures dont l'usage a été étroitement lié à l'histoire de la société. L'alcool peut être consommé dans le cadre d'usage ou de mésusage. Cette nécessaire distinction permet d'envisager les troubles de l'usage de l'alcool sous différents paradigmes, comme celui de l'alcoolisme, la maladie alcoolique ou l'addiction alcoolique. La notion de maladie alcoolique, opératoire ou aliénante, conditionne l'adéquation de l'accueil des sujets, relevant de ces troubles en tant que malades, par des professionnels de santé. En alternative, le concept d'addiction à l'alcool requiert des attentions pour tenter d'en préciser les avantages, les limites pu les excès, sans qu'il résolve les interrogations autour du concept de maladie alcoolique. L'alcool est la substance psychoactive prééminente dans nos cultures dont l'usage a été étroitement lié à l'histoire de la société. L'alcool peut être consommé dans le cadre d'usage ou de mésusage. Cette nécessaire distinction permet d'envisager les troubles de l'usage de l'alcool sous différents paradigmes, comme celui de l'alcoolisme, la maladie alcoolique ou l'addiction alcoolique. La notion de maladie alcoolique, opératoire ou aliénante, ...

ASSUETUDE ; CONSOMMATION D'ALCOOL ; DEPENDANCE ; ALCOOLISME ; MALADIE

... Lire [+]

U V

- n° 321 - p. 41-44
Thème : PSYCHIATRIE

L'hôpital de jour en addictologie (HDJA) est une offre récente de soins aux sujets relevant de troubles de l'usage de substances. Il se situe entre l’hospitalisation complète de sevrage et les seules consultations externes. L'HDJA propose des soins visant à préparer au sevrage, à aider au maintien de l'abstinence, à réduire les risques ou les dommages et à soutenir durablement les malades.

HOSPITALISATION ; ADDICTION ; DEPENDANCE ; SEVRAGE ; CONSULTATION

... Lire [+]

Z