m

Documents  DE JESUS Arnaud | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q


U V

- n° 321 - p. 13-31
Thème : PSYCHIATRIE

Au sommaire :
-Libérer la parole sur les troubles liés à la sexualité
-Violences sexuelles agies, violences sexuelles subies
-Approche clinique et relationnelle des auteurs de violences sexuelles incarcérés
-Prise en charge psychosexologique des auteurs de violences sexuelles en milieu carcéral
-Le TCA comme tentative pour faire face à l'effraction traumatique

TROUBLE ; SEXUALITE ; VIOLENCE SEXUELLE ; APPROCHE CLINIQUE ; PRISON ; DETENU ; MILIEU CARCERAL ; PRISE EN CHARGE ; DELINQUANCE SEXUELLE ; STRESS POST-TRAUMATIQUE ; AGRESSEUR ; VICTIME ; RELATION AUX AUTRES ; ATTACHEMENT ; AUTEUR ; ANOREXIE ; BOULIMIE ; TROUBLE DU COMPORTEMENT

... Lire [+]

U V

- n° 246 - p. 15-31
Thème : SOINS INFIRMIERS

Les soins dispensés aux personnes détenues sont tracés par le "Guide de prise en charge sanitaire des personnes placées sous main de justice". L’organisation est partagée entre les ministères de la Justice et de la Santé, avec un dispositif sanitaire structuré en trois niveaux de prise en charge. Les soignants évaluent l'état de santé de chaque individu lors de l'entrée en détention. Sont pris en compte la situation de la personne avant l'incarcération, les risques spécifiques qu'elle présente et son projet de sortie. Les besoins sont importants, d'autant que la population carcérale est en augmentation. Le développement des maladies chroniques, en lien avec le vieillissement de la population carcérale, devrait s’accentuer du fait de l'allongement des délais de prescription. De plus, les besoins en soins psychiatriques sont importants.
Au sommaire :
-Réponse sanitaires proposées aux personnes incarcérées
-L'infirmière, en première ligne de la demande de soins en milieu carcéral
-Les détenus âgés et pathologiques : un nouvel enjeu sanitaire et pénitentiaire
-Les UHSI dans le dispositif de soins somatiques aux détenus
-Quel parcours de soins pour un patient détenu en chirurgie ambulatoire?
-Prendre en charge et prévenir le risque suicidaire du patient détenu
-La supervision, un atout pour nourrir la fonction soignante en univers carcéral
Les soins dispensés aux personnes détenues sont tracés par le "Guide de prise en charge sanitaire des personnes placées sous main de justice". L’organisation est partagée entre les ministères de la Justice et de la Santé, avec un dispositif sanitaire structuré en trois niveaux de prise en charge. Les soignants évaluent l'état de santé de chaque individu lors de l'entrée en détention. Sont pris en compte la situation de la personne avant ...

MILIEU CARCERAL ; PRISE EN CHARGE ; ACTE DE SOINS ; DETENU ; ASPECT SANITAIRE ; RÔLE INFIRMIER / DE LA SAGE-FEMME ; PERSONNE AGEE ; CHIRURGIE AMBULATOIRE ; SUICIDE ; PREVENTION

... Lire [+]

U V

- n° 7 - p. 702-711
Thème : PSYCHIATRIE

La paranoïa est de nature à compliquer sévèrement les relations interpersonnelles. Ses mécanismes et ses thèmes délirants amènent souvent les sujets paranoïaques, hommes ou femmes, à avoir des relations difficiles, tendues, conflictuelles, voire violentes à l'intérieur et/ou à l'extérieur de leur famille. Ces relations difficiles peuvent parfois déboucher sur des agressions graves sans donner la mort, ou, plus exceptionnellement, donner lieu à des homicides uniques ou multiples aux signes avant-coureurs fréquents. Les mobiles des homicides commis par des personnes paranoïaques sont liés aux thèmes de leurs délires : persécution, préjudice, jalousie, filiation, trahison, érotomanie... L'alliance thérapeutique, fréquemment compliquée à instaurer et à maintenir, rend la prise en charge sanitaire des sujets paranoïaques dangereux difficile. Dans l'idéal, cette prise en charge est articulée autour de deux axes majeurs : les traitements médicamenteux et les psychothérapies. Quand elles sont considérées comme pénalement irresponsables des crimes qu'elles ont commis, ces personnes relèvent de soins contraints. La paranoïa est de nature à compliquer sévèrement les relations interpersonnelles. Ses mécanismes et ses thèmes délirants amènent souvent les sujets paranoïaques, hommes ou femmes, à avoir des relations difficiles, tendues, conflictuelles, voire violentes à l'intérieur et/ou à l'extérieur de leur famille. Ces relations difficiles peuvent parfois déboucher sur des agressions graves sans donner la mort, ou, plus exceptionnellement, donner lieu à ...

PSYCHIATRIE ; PARANOÏA ; DELIRE ; VIOLENCE ; RISQUE ; CRIMINOLOGIE ; CRIMINALITE ; AGRESSION ; PRISE EN CHARGE

... Lire [+]

Z