m

Documents  DUPUIS Damien | enregistrements trouvés : 1

O
     

-A +A

P Q


U V

- n° 400 - p.13-14
Thème : DROITS DES JEUNES

Ainsi, le 8 avril 1975, il fut exposé au Sénat que la loi du
10 mars 1925, qui organisait encore à l’époque l’assistance publique, devait être remplacée d’urgence, vu son inadaptation aux besoins sociaux actuels. Il est donc manifeste que la volonté du législateur était la
mise en place, en plus d’une aide sociale financière, de la prise en charge de besoins plus larges, la dignité humaine ne pouvant se résumer à un revenu, très souvent réduit. Le projet était ambitieux. La loi a-t-elle atteint cet objectif ? Comme beaucoup d’observateurs, nous constatons que la dignité humaine tend à n’être rencontrée que de manière très limitée, dans le cadre d’une appréciation a minima, propre à un régime non contributif. Quelles sont les causes de cet échec ?
Ainsi, le 8 avril 1975, il fut exposé au Sénat que la loi du
10 mars 1925, qui organisait encore à l’époque l’assistance publique, devait être remplacée d’urgence, vu son inadaptation aux besoins sociaux actuels. Il est donc manifeste que la volonté du législateur était la
mise en place, en plus d’une aide sociale financière, de la prise en charge de besoins plus larges, la dignité humaine ne pouvant se résumer à un revenu, très souvent réduit. ...

LEGISLATION ; ROLE DE L'ETAT ; AIDE SOCIALE ; AIDE MEDICALE ; JURISPRUDENCE ; JUSTICE SOCIALE ; REVENU D'INTEGRATION

... Lire [+]

Z